•  

    ***Juste comme je suis*** 

    Bonjour mes amis(e) et visiteurs, j'espère que chacun-e allez bien.

    Je me réjouis de votre visite virtuelle qu'elles soient silencieuses ou non et vous souhaite une lecture passionnante avec cette belle histoire de Charlotte Elliott.

    Merci de m'avoir une nouvelle fois démontré votre fidélité à mon petit "Cœur d'intérieur"

    Un Grand merci à toutes et tous @ bientôt..

    ***...Bonne lecture...***

    Petite histoire de l’un de nos cantiques les plus connus.

    Pour plus de 175 ans, cette hymne a été entendu dans des palais, des châteaux, des cabanes et des huttes. Il a été joué sur des pianos, orgues, guitares, instruments symphoniques et harmonicas. Et ses mots ont touché les riches et les pauvres, les jeunes et les vieux, et de la santé, les malades et mourir.
    Ce message lyrique a enjambé le monde pendant près de deux siècles et continue à servir de la pièce la plus sélectionnée de la musique jouée pendant l'invitation au Christ reçu dans le monde entier aujourd'hui.

    Voici  Just As I Am (Juste comme je suis) référence: l'édition de souches.

    ICI 

    ✿⊱Juste comme je suis✿⊱


    C’était une femme pleine d’amertume. Charlotte Elliott, de Brighton an Angleterre. Sa santé était brisée et son infirmité l’avait endurcie. « Si Dieu m’aimait » murmurait-elle, « Il ne m’aurait pas traitée de la sorte ».
    Voulant l’aider, un pasteur suisse du nom de César Malan, lui rendit visite le 9 mai 1822. Pendant le repas, Charlotte perdit le contrôle d’elle-même et éclata en violent accès de colère, râlant contre Dieu et contre sa famille. Sa famille embarrassée, quitta la pièce, et le Docteur Malan, seul avec elle, la regarda par-dessus la table.


    « Tu es fatiguée de toi, n’est-ce pas ? » dit-il enfin. « Tu t’accroches à ta haine et à la colère, parce que tu n’as rien d’autre au monde à quoi t’accrocher. Par conséquent, tu es devenue aigrie, amère et rancunière. »


                                     « Quel est votre remède ? » dit Charlotte.
                                           « La foi que tu essaies de mépriser. »
    Alors que l’entretien progressait, Charlotte se radoucit. « Si je voulais devenir une chrétienne et posséder la paix et la joie qui sont les vôtres » dit-elle enfin, « Que devrais-je faire ? »
    « Tu te donnerais à Dieu, telle que tu es maintenant, avec tes luttes et tes craintes, tes haines et tes amours, ton orgueil et ta honte. »
    « Je devrai venir à Dieu telle que je suis ? Est-ce bien cela ? »
    Charlotte est venue à Dieu telle qu’elle était. Son cœur fut changé ce jour-là et, au fil des jours, elle découvrit et s’appropria ce passage de la Bible, Évangile selon Jean 6:37, comme un verset spécialement pour elle, où Jésus dit : « ... je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi ».
    Elle composa ensuite ce cantique connu dans le monde entier et traduit en de nombreuses langues :

    Charlotte Elliott

    Tel que je suis, sans rien à moi,
    Sinon ton sang versé pour moi
    Et ta voix qui m'appelle à toi,
    Agneau de Dieu, je viens, je viens !

    Tel que je suis, bien vacillant,
    En proie au doute à chaque instant,
    Lutte au dehors, crainte au dedans,
    Agneau de Dieu, je viens, je viens !

    Tel que je suis, ton cœur est prêt
    À prendre le mien tel qu'il est
    Pour tout changer, Sauveur parfait.
    Agneau de Dieu, je viens, je viens !

    Tel que je suis, ton grand amour
    A tout expié sans retour.
    Je puis être à toi dès ce jour,
    Agneau de Dieu, je viens, je viens ! 

    Ce magnifique cantique m’a fait beaucoup de bien ,  me fais verser quelques larmes tellement qu'il  me concerne et besoin d’exprimer ce que je ressens dans mon coeur.  

    Quand un  enfant de Dieu reçoit la foi en Dieu,  il vient de mettre la main sur quelque chose qu'il ne peut pas expliquer .  C'est quelque chose qui s'est accroché à lui.  Il ne peut pas la repousser, la secouer ou la retirer elle est gravé dans notre coeur.

    Merci Seigneur de m'accepter tel que je suis car tu connais tout de moi, car c'est toi qui m'a tissé dans le ventre de ma mère. Que l'amour que j'ai pour toi me pousse à faire ce qui est juste pour les autres,  car c'est à travers les petits gestes que je découvre ton amour.

    Apprends moi à apprécier tous les moments que je passe  avec toi,  je me réjouis tant de ta présence dans ma vie. 

    Bonne journée!

                                                  Que Dieu vous bénisse.

      

     

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires