•  

    Mille deux cent vingt-sept (600x171, 40Kb) 

    ***Bonne  journée tout le monde***

    *** EN Souvenir de nos parents trop tôt disparu...***
    Voici une photo de la maison de mon enfance.

     

                                                      Bonjour mes amis(e) et visiteurs.
    Merci ! Pour vos messages si doux, vos créations, votre gentillesse de ne pas m’avoir oublié, c’est un grand réconfort.  Désolé de ne pas avoir été plus présente manque de temps, nous avons beaucoup de visite ces jours-ci, et par la même occasion, je profite que mon époux est en congé. Les mots me manquent pour exprimer combien votre présence me touche. Mille Mercis.

                                                    Un GRAND MERCI à toutes et tous !
                                                                       Je vous aime !

    Ce sont plein de souvenirs, qui reviennent comme ça dans ma tête comme des flashs.

    Et j'adore,  me les remémorer.
    Nous sommes quatre filles, papa est de nationalité Ukrainien, maman de nationalité Polonaise. Les souvenirs de ma petite enfance que nous avons passés ensemble, comme tout enfant de la campagne,  j’ai grandi avec les odeurs de mes racines.
    Tous ces souvenirs n'ont jamais quitté mon esprit... C'est pourquoi il fallait que j'écrive cet article.

     Enfin ma soupe à la betterave !

    Ah... les odeurs de la bonne cuisine que faisait ma maman!  

    Borsh

    L'odeur d'une bonne soupe maison, qu'est-ce que ça sent bon !! parce que la soupe de maman, c’était quelque chose spécialement la soupe Bortsch à la betterave elle est est si délicieuse.

     

    Maman,   faisais bouillir sur le feu,   l'odeur du lait chaud remplissait notre très grande cuisine,  j'aimai la crème du lait , c'est délicieux.
    Ça me rappelle petite, quand maman nous faisait un bouillon de poule avec les lettres de l'alphabet en pâte...
    À la tomate... Son poulet... Sa compote... L'odeur du gâteau au chocolat au four que maman faisait,  elle en fait chaque anniversaire, elle n'a loupé aucune année ! Qu'est que c'est bon.
    hum.. Oui, la préparation des gâteaux. Moi ce que je préférais et maintenant encore dans les gâteaux, c'est de racler tous les accessoires et bols qui ont servi à la préparation. Le mélange œufs, sucre farine miam miam.


     

    Des Krouchtikis polonais

    Maman nous préparaient dans un grand saladier nous étions avec les enfants a attendre patiemment que les premiers sortent et sois roulés dans le sucre encore chaud...

     

     Beignets polonais
    Prononcez"ponchki"
    Faire ces baignet pour moi, c'est toute une fête, une ambiance et une chaleur qui me tient à coeur.

      

    Le Makocz Makowiec ( roulé au pavot )
    makocz : brioche polonaise fourrée à la pâte de pavot.

     

    1 (180) (500x152, 59Kb) 

    Que de souvenirs liés aux odeurs !! Les 4 filles s’en souviennent encore très fort !!

    Tous les jeudis après-midi,  l'étude biblique se faisait chez nos parents,  ont se retrouvaient une quinzaine de personnes cella a durer plus de  5 ans.  Nous aimions préparer des Krouchtikis,  des  ponchki, des sandwichs garnis et de délicieuse tarte aux pommes de maman et je ne pouvais pas m'empêcher de chiper un petit bout quand je passais dans la cuisine et ces odeurs de Noel que je n'oublierai jamais.

    Le rôti qui cuisait le samedi soir pour le dimanche... J’avais le droit de goûter s'il était cuit, je sais aujourd’hui que c’était à la fois un plaisir pour elle de voir mes yeux gourmands et une satisfaction qu’elle avait de bien faire son repas qui réchauffait sur le coin du poêle.
    J'ai souvenir de jardins entretenus, des arbres fruitiers et des fraisiers incontournables,   le doux parfum d'un bouquet de freesias et de beaucoup d'autres fleurs  qui ornaient la table.

    J'ai souvenir, mes parents aimaient stériliser, les fruits, les tomates, les cornichons, la confiture.
    Des montagnes de haricots verts autour d’une table, alors que papa était au-dessus du fourneau pour stériliser les bocaux.
    Je me souviens encore de ces grandes étagères, remplies de bocaux , que de bon souvenir...

    1 (180) (499x250, 60Kb)

    Tout les jours, maman ouvrait les fenêtres ça sentait bon l'odeur de la campagne dans toutes les chambres,  du matin jusqu’au soir  près de la fenêtre de la chambre il y avait des arbres, donc des oiseaux.  On les entendaient, chanter, voler, c'était tellement agréable ! Papa prenait sa mandoline et chantait des cantiques, et des chants ukrainiens que nous chantions ensembles.

    Papa était toujours le premier à se lever très tôt le matin pour que nous aillions bien chaud, le café sentait bon dans la maison, le déjeuner était près sur la table.
    Avec les chants des oiseaux qui venaient se poser sur la fenêtre.

    J'ai souvenir papa allait chauffer la voiture en temps de gel et de neige pour ses filles avant que nous allions travailler.

    Tous les ans à la fête des pères, mes parents invitaient toute la famille au restaurant, nous étions 25 à table, leur plus grande joie est de voir la famille tous unis dans le respect et l'amour.

    Je me souviens également de ces longues ballades avec les copains et copines. Nous nous arrêtions chez l’un ou l’autre. On connaissait tout le monde et on se sentait protégés, rien de grave ne pouvait arriver, et d’ailleurs, jamais l’idée ne nous effleurait l’esprit. Il n’y avait qu’une consigne à respecter, rentrer avant la tombée de la nuit. Mais la nuit tombe tard l’été, jamais je ne me suis endormie aussi rapidement, la tête pleine d’aventures et le cœur léger. 
    Même si jeune, je comprenais la chance d’être entourée d’autan d’amour… Surtout, je savais que quand on a tout ce baume sur le cœur, on a envie de le partager…

    Ces paroles ont été insérées dans les faire-part lors du décès de maman et de papa.
    L'amour est l'âme et l'âme ne meurt jamais. Ne pleurez pas mon absence.
    J'ai rejoins ceux que j'aimais et j'attends ceux que j'aime.
    Le commandement du Seigneur :
    Mes chères enfants, petit-enfants et arrière-petits-enfants. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.
    Les larmes couleront toujours sur mon visage en pensant à toi maman, à toi papa.

    Merci la vie !

    Bonne  journée tout le monde!

    Que Dieu vous bénisse.

    1 (331) (400x99, 66Kb) 

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires