•  

     Le bilan de ma vie sans regret 

     

    Bonjour chers aminautes, que cette journée qui commence vous soit douce et agréable. 

    Je vous souhaite une bonne lecture à travers mon expérience personnelle écrit avec le cœur... j'ai voulu vous en faire partager ma joie le bilan de ma vie. 

    La déontologie.

    Comme j'avais un penchant pour les enfants et les personnes âgées, c’est dans cette voix-là que j'ai choisie en tant  qu'Aide Senior à domicile.
    30 ans dans un service social où j' étais très bien entourée par les services sociaux, et par des gens très compétents en étroite collaboration avec des psychologues sur le terrain. J'ai toujours mis ma confiance en Dieu au centre de ma vie et jamais il m'a déçu.

    Je voyais le doigt de Dieu.

    À la fin de ma carrière, je ne m'y attendrai pas d'être qualifiée sans prétention aucune ma part le service  qui m'ont congratulé.
    Dieu, en qui j’ai toujours eu pleine confiance, qui ne m’a jamais déçu et qui me l’a chaque fois rendue au centuple.
    J'ai vu le doigt de Dieu !

    42 ans de vie commune permettant ainsi de bâtir sur le roc de Dieu notre foyer plutôt que sur le sable des aventures humaines... Nous pouvons encore témoigner.

    Nous avions vu le doigt de Dieu! 

    Après notre mariage, nous avons souhaité avoir un enfant une fille qui est venue nous remplir de bonheur, jeudi à 17 heures, j'ai eu une césarienne qui a mal marché ma vie était entre la vie et la mort, tout étonnée ce médecin venait souvent me rendre visite ses parents allaient au culte, ce sont des amies en Christ me disant, c'est un miracle que mon enfant et moi-même sommes en vie, qu'elle en couveuse qu'elle se porte bien et qu'elle est bien choyée par toutes les infirmières, je l'aurai dimanche matin, quatre jours après je l’avais dans mes bras.

    Ce jour là et depuis de longue année, mes parents bien-aimés faisaient des réunions de prière à leurs maisons.
    Nous avions vu le doigt de Dieu !

    À la naissance de notre petite fille Lowane, on vient annoncer à ma fille qu'elle a un anthracite nécrosant du nouveau-né un cas sur mille, elle a 13 ans en pleine forme et consciente de la grâce de Dieu.
    Nous avons vu le doigt de Dieu.

    J'ai lutté avec Dieu contre le cancer et nous avons vaincu.

    Et puis, en 2013, nous est arrivé une terrible épreuve la mort de papa un mois après la mort de maman, j'ai eu le cancer qui nécessitent une grande intervention.
    Je me suis retrouvé au soin intensif pour ma famille, c'était la fin, mon heure n'était pas encore là. Je me souviens ma sœur Danoucha qui glissait dans mon oreille avec sa douce voix ma sœurette d'amour l'ange de l'Éternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger.
    Nous avons vu le doigt de Dieu.

    En 2015 ont m'a opérée après d'une lourde opération, j'ai fait une très grosse complication, ma chirurgienne m'à baptisée ma miraculée.
    Elle annonce à mon époux qu'elle a fait tout sont possible, c'est la première fois qu'elle voit ce cas, c' était très grave qu'elle va monter a l'étage. Pendant ce temps, je me suis laissé emporter dans ses bras pendant des heures,  j’ai prié, non, plus prié, parlé avec Dieu, crié à Dieu, mais alors que la situation semblait désespérée, il m’a apaisé et m’a répondu : ne crains rien, je suis avec toi !

    Surprenants...encore la main de Dieu

    6 mois après mon opération, je revois  ma chirurgienne me disant,  j'ai une très bonne nouvelle à  vous m'annoncer,  nous ne voyons plus de signes du cancer.
    Nous nous sommes pris dans nos bras,  j'ai pleuré en lui disant  merci Seigneur Gloire à Dieu  il a tout dirigé.

    Je voyais le doigt de Dieu.

    En sortant du bureau,  il y avait une personne qui était dans l'ascenseur avec moi nous nous sommes retrouvées à la cave au lieu d'aller au centre d'accueil.

    Arrivé à l'accueil, l'employée me demande  pourquoi vous riez ? J'ai ouvert mon cœur en disant que j'ai eu une très très bonne nouvelle, on ne voit plus de signes de cancer, j'ai vu des larmes dans ses yeux.
    Je lui dis pardonnez-moi Madame, je ne me souvient plus du rendez-vous, c'est alors qu'elle a dû téléphoner elle-même pour prendre le rendez-vous.

    Malheureusement c'est sont dernier jour qu'elle vous a reçu, elle va exercer dans une grande universitaire elle est passer professeur  je vous comprends elle va nous manquer aussi. Pour moi personnellement ce n'était pas un problème d'aller si loin,  j'ai eu confiance en  ma chirugienne  je n'oublierai jamais ce qu'elle a fait pour moi.

    Nous ne voulons cependant pas baisser les bras, et gardons intacts notre confiance en Dieu pour qu’il continue de tout diriger.
    Et il l’a fait : à nouveau, le doigt de Dieu ! Je vous passe les détails, mais il nous a gardés sur le chemin, certes long et parfois difficile, de la guérison. Et il n’a pas fait les choses à moitié : je mène une vie parfaitement normale, je suis en pleine forme et consciente de la grâce de Dieu.
    Je voyais le doigt de Dieu.

    Entre-temps, les années passe ci vite, nos parents bien-aimer ont été entourés d'affections de leurs 4 filles, ce qui représente aujourd'hui, 36 personnes y compris enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, des beaux-fils,

    des belles-filles et de tous les amis(es), aujourd'hui grâce à notre amour nous sommes soudés.
    Le doigt de Dieu encore… 

    En 2016, mon époux a été opéré d'un anévrisme, l'opération ça s'est très bien passé, il n'a plus de séquelles. Dieu est fidèle, et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces.

    Le doigt de Dieu encore… 

    Et pendant ce temps-là non plus, pas par hasard, mais encore et toujours
    le doigt de Dieu…, en mars 2011 mon blog est ouvert à tous je partais pour une aventure à travers un monde que je ne connaissais pas.
    C'est dans les moments difficiles que j'ai pris conscience que je n'étais plus
    Seule et que j'avais trouvé des personnes formidables et très humaines.
    Pardonnez-moi de ne pas les citer tous et toute peur d'en oublier.
    Ils m'ont soutenu et accepter tel que j'étais sans jugement et respect, je vous
    garderez toujours dans mon petit cœur d'intérieur.
    Je voyais le doigt de Dieu.

    Et maintenant ? 

    Nous avons les regards fixés sur Celui qui vient bientôt en gloire rechercher

    ceux qui Lui appartiennent!

    Notre devise est donc cette Parole d’Amos 4 :12 : « Prépare-toi à la rencontre

    de ton Dieu ».

    Et toi, es-tu prêt?

     

    J'espère que mon témoignage pourra éclairer les personnes qui se sentent perdues et leur dire qu'il y a une toujours une lumière au bout du tunnel si elles le souhaitent... 

    Que Dieu vous bénisse et vous remplisse votre foyer de toutes ses bénédictions.
    Profonde Gratitude du Coeur

    Le bilan de ma vie sans regret

     (511x85, 25Kb) 

    Partager via Gmail Pin It

    9 commentaires