•  

    Les boîtes de Dieu

    J'ai, dans mes mains, deux boîtes
    Que Dieu m'a demandé de tenir.
    Il a dit : "Mets toutes tes peines dans la boîte noire
    Et toutes tes joies dans la boîte en or."

    J'ai écouté ses paroles et, dans les deux boîtes,
    Mes joies et mes peines que j’ai déposées ;
    Mais alors que la boîte en or devenait plus lourde chaque jour,
    La boîte noire était aussi légère que le premier jour.

    Avec curiosité, j'ai ouvert la boîte noire ;
    Je voulais comprendre pourquoi...
    Et j'ai vu, au fond de la boîte, un trou
    Par lequel mes peines sortaient.

    J'ai montré le trou à Dieu et, songeuse,
    je me demandais où pouvaient bien être mes peines !
    Il a souri et, avec un gentil sourire il m'a dit :
    "Mon enfant, elles sont toutes ici avec moi."

    J'ai demandé à Dieu pourquoi il m'avait donné ces boîtes,
    Pourquoi celle en or et la noire avec un trou ?
    "Mon enfant, la boîte en or, c'est pour que tu comptes tes bénédictions...
    La boîte noire, c'est pour que tu laisses tes peines s'en aller."
    (Auteur inconnu)

     

    Une longue bataille contre la maladie de mes parents :

    Notre papa a était hospitalisé suite à une longue maladie et maman étant malade ;  nous recevons un coup de fil de la clinique disant que papa va

    rentrer en soins palliatifs dans sa maison, les 4 filles ont décidé de ne pas mettre nos parents dans un home de les soigner jusqu’à leurs dernier souffle; c'est ce que l'on a fait,  nous nous organisions pour qu’il ne soit jamais seul, le jour comme la nuit… merci aux beaux-frères qui ont accepté que l'ont

    dorment et les soignent chacune à notre tour chez eux. Mes amis(es) les intervenants étaient tous étonnés que nous avions gardé notre papa plusieurs mois à nos côtés.  Les médecins nous ont contacté que l'on pouvait s'attendre à une mauvaise nouvelle pour notre papa .

    * Profonde Gratitude du Coeur * 

    L'amour est l'âme et l'âme ne meurt jamais.

    Ne pleurez pas mon absence.

    J'ai rejoins ceux que j'aimais

    et j'attends ceux que j'aime.

    Nos parents avaient 85 ans ils étaient amoureux comme au premier jour grâce à leur foi,  notre chère maman chérie qui avait participé avec plein de courage

    le départ de notre papa étant elle même malade . Toute la famille était réunie autour de sont lit avant son dernier départ sur la terre.

    Il est tombé dans un coma il est revenu à lui nous avons eu tous eu un choc, il attendait sont petit fils Davidek que mes parents l'à élever,  notre petit coeur l'a soigné jusqu'au bout étant kinésiste et de son épouse qui était infirmière Il ne voulait pas partir sans nous dire au revoir,  il a lever sa main droite en nous

    regardant un par un  avec une larme à l’œil.  

    1 mois après maman s'est retrouvé aux soins d'urgence en ouvrant la porte le médecin nous annonce qu'elle allait mourir, nous n'étions pas prêt a entendre ces paroles surtout que l'on venait de perdre papa.

    Les 4 filles avons sentis que Dieu nous envelopait de son amour,  aucune de nous avons fait une dépression nerveuse, cette présence de Dieu si forte donne à

    ceux qui restent des vraies raisons d'être consolés.  
    Mes amis(es)  bien-aimer le Seigneur nous a rempli de ses grâces à travers les épreuves il nous donne au-delà de ce que nous  lui demandons que de bénédiction en retour.

    Dieu est venu à notre secours et toutes ses réponses et Sa force sont dans La Bible.

    Dieu nous exhorte à honorer père et mère. Il attache une grande valeur au fait d’honorer nos parents au point de l’inclure dans les dix commandements (Exode 20 :12), et aussi dans le Nouveau Testament :

    « Enfants, obéissez à vos parents selon le Seigneur, car cela est juste.

    Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse) afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. » (Éphésiens 6 :1-3).

    Honorer ses parents est le seul commandement dans les Écritures auquel s’attache la promesse d’une longue vie. Ceux qui honorent leurs parents sont bénis (Jérémie 35 :18-19).
    « Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable au Seigneur. » (Colossiens 3 :21)

    Merci de m'avoir lu, merci de votre amitié  pour tous ces moments simples qui sont devenus inoubliables grâce à vous,  que Dieu vienne déverser dans votre cœur sa consolation face à la perte d'un être cher.  Je vous aime tous…si fort…

    Que Dieu vous bénisse et vous remplisse votre foyer de toutes ses bénédictions.

    Un GRAND MERCI à toutes et tous!

    Profonde Gratitude du Coeur 


    Que Dieu vous bénisse.

     (511x85, 25Kb) 

    Partager via Gmail Pin It

    3 commentaires