•  

    A travers mon cancer.  

    Merci mes très chères amis en espérant que tout va bien ou mieux pour chacun et chacune.

    Je pense à vous, même si je ne viens pas en ce moment très régulièrement.

    Un tout grand merci a mes ami(es) qui ne m'oublient pas. Merci de votre présence au sein de ma vie.

    Le cancer, c'est une maladie dangereuse qui peut faire mourir quelqu'un rapidement.

    J'ai entrebâillé les portes de la mort, et j'y ai rencontré l'amour pur, mes yeux se sont ouverts et là j'ai redécouvert l'amour de Dieu pour moi d'une autre manière.

    Si je me décide enfin à vous parler de mon cancer, et à témoigner de ma guérison.Il m'a semblé que mon témoignage pouvait être pour les autres une raison d'espérer, un baume de paix.

    Face à la maladie, chacun a son propre chemin : aucune douleur ne ressemble à une autre. Aussi mon cheminement fut-il particulier. La grâce me fut envoyée un jour, et mes pas ont croisé ceux, compatissants du Seigneur. Il venait à ma rencontre, et me demandait de Le choisir Lui, plutôt que la Maladie... Je comprenais qu'il me fallait mettre en pratique sa Parole.

    Après une prise se sang, la réponse me fut apportée par ma chirurgienne.

    Je ne vois plus le signe de cancer dans la prise de sang comment cela, Docteur ?
    Il n'y a plus aucune trace dans le sang les médecins n'y comprennent rien, mais vous êtes guérie.

    Les souvenirs remontent à la surface tandis que les larmes coulent sur mes joues en vous écrivant.

    Ne soyez pas étonné, vous qui me lisez, quand je vous dis que le Christ est vivant.

    Ne soyez pas étonné, quand je vous dis que le Christ est actif, tous les jours, à l'intérieur de vous- même : il vous suffit de l'accueillir et de vous laisser faire.

    Vous vous demandez sans doute comment je peux affirmer cela : vous souhaitez des preuves, et c'est bien naturel... C'est pourtant ainsi que les choses se sont passées : ce matin-là, j'eus la certitude d'être définitivement guérie.

    Chaque matin, je n'oublie pas ce que pourquoi je me lève... et quand je vois des gens perdus dans la vie, j'ai tellement envie de leur dire "battez vous, pour quelque chose même si ce n'est pas grand chose, par pitié croyez-y aussi fort que vous pouvez et battez vous".. 

    Un monde fantastique s'offre à vous chaque jour de votre existence ! chaque jour, battez vous pour trouver le bonheur et l'apporter à ceux que vous aimez et ceci peut suffire à guider votre existence (si, si !)...

    Trop de larmes, trop de temps gâché, trop d'existence perdues... alors moi qui vis, de tout mon être, moi qui respire, moi je décide, de toute ma volonté, d'être heureuse par dessus tout...

    J’ai eu la chance de vous rencontrer vous êtes exceptionnelles durant ma maladie, et ce blog me permet à nouveau de faire de jolies rencontres.

    Aujourd’hui, j’ai une immense reconnaissance envers Dieu de m’avoir gardée en vie,  et j’essaie de le servir le mieux que je peux. Avoir foi en ma guérison, c'est avoir confiance en Dieu. Seigneur, que Ta volonté soit faite !

    Quand pensez-vous? peut-être de votre côté vous connaissez des personnes qui sont en souffrance due a cette maladie n'ayez-pas peur d'en parler.

    Merci a tous les visiteurs et visiteuses connues et inconnus de s’être arrêtés sur mon blog.

    Que Dieu vous bénisse chaque jour de votre vie et vous garde dans sa paix.

    Un petit commentaire merci

    Pin It

    26 commentaires
  • Des raisons très personnelles me contraignent à maintenir mon blog au ralenti.

    Je vous prie de bien vouloir me pardonner... Je ferai de mon mieux pour passer vous voir.

    Et quoi qu'il puisse en être, je ne vous oublie pas!

    Je pense à vous très fort, comme je vous aime! 

       Pour toi mon amie.

    Le destin a mis sur mon chemin une amie extraordinaire que j'aime bien. 

    Quand mon âme est désemparée et que, seule, je ne peux plus penser, elle me tend la main et elle est là quand j'en ai besoin. 

    Elle est à l'écoute de mes paroles et jamais je ne me sens seule.  

    Même si j'ai acquis de la sagesse, elle, ne me juge point malgré toutes mes faiblesses, mes petits défauts qu'elle, qu'il sait si bien me pardonner. 

    Comment remercier celle qui m'a tant écoutée, consolée, réconfortée? Lui donner en cadeau ce qu'il y a de plus beau? J'ai pensé à lui offrir des fleurs, mais elles se faneraient. 

    J'ai pensé à lui procurer des bijoux, mais ils se terniraient. J'ai pensé à acquérir des vêtements, mais ils s'useraient. 

    Que pourrais-je donc lui donner qui résisterait à l'épreuve du temps? Si tu le veux, je te donne ce que j'ai de plus précieux. Un cadeau merveilleux qui nous met en valeur tous les deux. L'amitié... 

    Elle est un trésor que l'on doit chaque jour conserver, dorloter. Oui, il faut essayer de le préserver ce qu'on a si bien développé au fil des années.  

    Ne jamais s'abandonner l'un et l'autre, plutôt s'entraider, si tu le veux. 

    Mon amie, tu m'as aidé et ça je ne l'oublierais jamais aussi loin que tu sois.Je veillerai toujours sur toi.   

    Que notre amitié dure toute l'éternité! Et qui sait, peut-être, une étoile naîtra pour toi et moi. 

    Je te fais un beau grand sourire, ma belle amie.

    Que l’Amour de Dieu t'accompagne sans cesse.

    Je vous souhaite le meilleur pour vous et les vôtres et au plaisir de vous lire ... Bonne continuité! Merci pour tout.   


    39 commentaires
  •  

     

    Bonne journée mes ami(e)s.

    Merci pour vos commentaires ainsi que votre présence.

    Espérant que tout va bien pour vous.

     Je vous souhaite un bon vendredi.

    Merci de tout cœur de nous entourer de lumière et de bonté.

     Que l’Amour du Seigneur vous accompagne.

      

    Aurai-je eu le temps?

    Aurai-je eu le temps de dire à l’être merveilleux qui a partagé ma vie combien je l’aime, 
    et le remercier pour tout le bonheur qu’il m’a apporté, pour la famille qu’il m’a donnée, pour tous ces merveilleux souvenirs que nous nous sommes construits jour après jour, pour avoir su partager mes peines comme mes joies tout au long de notre vie ensemble.  
    Aurai-je eu le temps de dire à mes enfants qu’il sont le plus beau cadeau que la vie m’ait donné?
    Qu’à travers eux, j’ai revécu ma jeunesse, j’ai appris la tolérance et qu’il m’ont aidé à atteindre mon idéal: 
    celui de les mettre au monde, de les voir grandir et devenir de jour en jour ma fierté, et surtout combien je les aime.
    Aurai-je eu le temps de dire à mes petits enfants qu’ils sont le rayon de soleil de mes vieux jours? 
    De leur dire tout l’amour que j’ai au fond de mon cœur et qui deviendront un jour des femmes et des hommes responsables.
    Aurai-je eu le temps de dire à mes sœurs et mes frères combien j’ai été choyé d’avoir fait partie de leur famille, d’avoir partagé avec eux les jeux de notre enfance, de notre complicité, de nous avoir forgé de merveilleux souvenirs? 
    De les remercier d’avoir su toujours conserver intacts les liens qui sont le noyau de notre belle famille.   
    Aurais-je eu le temps de dire à mes parents lorsqu'ils étaient encore de ce monde combien je les aimais et combien ils ont été importants pour moi? 
    De les remercier de m’avoir donné la vie, d’avoir su semer le bonheur au sein de notre famille, de m’avoir enseigné l’amour du prochain, la justice et surtout de m’avoir montré la route pour devenir la personne que je suis aujourd’hui.   
    Trouverai-je le temps d’avoir le temps..? 
    Il n’est jamais trop tard pour trouver le temps...  
    Waw!!! Ma-gni-fi-que!!!
    J'aime beaucoup ce poème!!
       (auteur inconnu) 
    Que le Seigneur vous comble davantage de son amour et qu'il vous bénisse richement.
    ღ Milles gros bisou... ღ 
     
    Pin It

    18 commentaires